Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Actualités, Articles & Vidéos

Filtrer le contenu

Les conférences d’étudiants au Château de Fontainebleau

IMG_2948

Vous les avez certainement croisés hier dans les différentes salles du château de Fontainebleau ! Les étudiants en Master 2 de Paris IV et de l’École du Louvre vous y accueillent pendant toute la durée du Festival. Ces jeunes chercheurs se frottent à un défi original, vous faire découvrir les espaces du château en faisant le lien avec leurs propres recherches.

Ainsi, Garance nous a guidé dans un lieu bien caché du château, son théâtre impérial. Cette salle de spectacle construite par Lefuel pour Napoléon III en 1853, vient remplacer une salle antérieure, devenue trop vetuste et trop petite. D’inspiration orientaliste, ce théâtre est un jalon d’une mode qui perdure jusque dans les années 1910, période qu’étudie Garance. Celle-ci s’intéresse plus spécialement à la figure de Mata Hari et à son succès comme danseuse « orientale ». Elle nous présente notamment un théâtre éphémère où la danseuse s’est produite. Aménagé dans la bibliothèque de Mr Guimet, ses motifs apparaissent très semblables à ceux du théâtre impérial que nous avons devant les yeux. Les questions fusent ! Peut-on parler d’une évolution de l’orientalisme pendant ces 50 ans d’écart ? Mata Hari savait-elle danser ? Quelles influences peut-on lire de l’arrivée de danseuses javanaises à Paris en 1900 ? Des ballets russes en 1909 ? Garance, pédagogue, nous donne des éléments pour mieux comprendre ce goût… la conversation se poursuit au-delà des portes du théâtre. Elle se clot sur une question aujourd’hui peu étudiée : les costumes de Mata Hari, dont très peu sont aujourd’hui repertoriés.


Déçus d’avoir manqué cette expérience ? Vous pourrez écouter à nouvau Garance, Maxime ou Alexandre demain. Bien d’autres sont à découvir dans votre programme (p. 33-34). Bon festival !


Pauline Blain

Vous souhaitez réagir :