Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Actualités, Articles & Vidéos

Filtrer le contenu

Prix Art & Caméra 2014 : les 7 projets présélectionnés

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons présélectionné les sept projets qui seront en compétition pour le prix du projet de film sur l’art, Art & Caméra.

Les projets retenus sont les suivants :

 

« Conversation sans parole » de Delphine Dhilly

« Une Histoire de fantômes pour adultes » de Roberto Garzelli

« Les Sans tête » de Adrien Genoudet

« Une peinture qui parle » de Antoine Page

« Alex Barbier, Portait d’un pape de la BD » de Laura Petitjean

« La Jeune fille et la mort » de Christof Schaefer et Janos Tedeschi

« Behind the yellow door » de Lucas Vernier

 

Composition du jury :

 
Laurent Bismuth (Chef du service Analyse et Gestion documentaire des Collections au AFF) :

Laurent Bismuth a étudié l’histoire et l’esthétique du cinéma à l’Université Paris 8 de Vincennes à Saint-Denis. En 1998, il intègre l’Institut national des Sciences et Techniques de la Documentation du CNAM. Son diplôme obtenu, il entre à l’INA en tant que documentaliste à l’Inathèque de France, en charge du dépôt légal de la radio et de la télévision. Diplômé en 2006 du Master 2 Professionnel de Management des Organisations Culturelles de l’Université de Paris-Dauphine, titulaire du Prix Hyacinthe-Léna pour son mémoire Numérisation des archives audiovisuelles: les cinémathèques à l’épreuve de la valorisation de leurs collections, il prend à l’Inathèque la responsabilité de la filière de traitement documentaire des fonds donnés à l’INA par les théâtres nationaux. En septembre 2008, il rejoint les Archives françaises du film du CNC, au poste de chef du service Analyse et Gestion Documentaire des Collections.
 
Thierry Dufrêne (Professeur d’Histoire de l’art contemporain à l’Université Paris 10) :

Ancien élève de l’Ecole Normale supérieure et agrégé d’histoire, Thierry Dufrène est professeur d’histoire de l’art contemporain et il est l’adjoint au directeur général chargé des relations internationales de l’INHA. Il est membre du Comité français d’histoire de l’art, du Conseil International pour la Philosophie et les Sciences humaines et il est le Secrétaire scientifique du Comité international d’histoire de l’art. Membre de l’Association internationale des critiques d’art, spécialiste de l’histoire de la sculpture moderne et contemporaine, il a été commissaire d’expositions, auteur de plusieurs livres et d’essais dans des catalogues. Il est membre du comité de rédaction de la revue Perspective (INHA) et du comité éditorial de la revue Diogène (UNESCO). Il organise les « Dialogues d’art contemporain » à l’INHA.
 
Alain Fleischer (Directeur du Fresnoy) : Président du Prix Art & Caméra 2014

Après des études de lettres, linguistique, sémiologie et anthropologie à la Sorbonne et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, il a enseigné à l’Université de Paris III, à l’Université du Québec à Montréal, et dans diverses écoles d’art, de photographie et de cinéma (dont l’IDHEC/FEMIS à Paris). Lauréat du Prix de Rome, il a séjourné à la Villa Médicis de 1985 à 87. Sur mission du Ministère de la Culture, a conçu et dirige actuellement Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains. Il est également le réalisateur de quelque trois cents cinquante films dans des genres aussi divers que le long métrage de fiction. Les films d’Alain Fleischer ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux : Cannes, Berlin, Rotterdam, Hyères, New York, Londres, Venise, etc. Ils ont été deux fois primés au Festival International du Film sur l’Art de Montréal.
 
Federico Jolli (Conseiller du Festival international du film de Locarno) :

Après ses études à Lugano et Lausanne, en 1968 il entre à la RSI ( Radiotelevisione svizzera di lingua italiana ) aux programmes culturels comme journaliste et, ensuite, comme critique de cinéma. En 1987 il est producteur à la
Television Suisse Italienne et responsable de la production et diffusion de documentaires.
Il siège dans le Conseil d’ Administration  du Festival de Locarno.

 
Sylvie Richard (Responsable Service Educatif et Culturel, INA) :

Sylvie Richard est responsable du service de l’action culturelle et éducative de l’Ina, qui a pour vocation de valoriser et de promouvoir les archives télévisuelles et radiophoniques de l’Institut vers les milieux culturels, institutionnels ainsi que vers la communauté éducative. Les fonds audiovisuels de l’Ina s’inscrivent ainsi dans la diversité des manifestations artistiques et culturelles : festivals, expositions, célébrations nationales et internationales. Ce service accompagne également la réflexion des musées sur l’intégration de l’image et du son dans leurs collections. Il favorise le dialogue des archives avec les autres disciplines artistiques en offrant un sens nouveau aux images et aux sons qui constituent notre patrimoine commun.
 
Didier Schulmann (conservateur général au Mnam-Cci (Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle), centre Georges Pompidou)

 

Jury de présélection :

 
Myoung-jin Cho
Après des études de cinéma et de sciences économiques, elle travaille à la Cinémathèque française et collabore à plusieurs festivals cinématographiques. Elle est actuellement programmatrice de la section cinéma du festival de l’histoire de l’art et depuis 2011 enseigne le cinéma à l’Université de Paris III et l’INALCO.
 
Laetitia Kugler
 
Parallèlement à un double cursus en Lettres Modernes et en Etudes cinématographiques, Laetitia Kugler se forme au montage documentaire, domaine dans lequel elle exerce pendant cinq années puis elle est revenue à une activité plus littéraire et a occupé le poste de chargée de développement dans une société de production. Elle a décidé de travailler en freelance comme script doctor et consultante sur des films pour le cinéma et la télévision. Outre l’expertise et la réécriture de projets de fiction et de documentaire, elle collabore à l’écriture de séries et de longs métrages. Elle exerce une activité de lectrice de scénario et elle poursuit l’écriture d’une thèse sur la pratique expérimentale du réemploi documentaire.

Vous souhaitez réagir :