Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le Festival

Art & Caméra

Art & Caméra propose durant les trois jours du Festival de l’histoire de l’art une programmation cinématographique autour des thèmes du festival, à destination aussi bien des spécialistes que du grand public. Toutes les séances sont gratuites et ont lieu au cinéma l’Ermitage, à proximité du château de Fontainebleau.

L’éphémère au cinéma

La programmation d’Art & Caméra explore à sa manière le thème de l’éphémère. Certaines créations sont éphémères par nature comme les feux d’artifice, les créations gastronomiques, le street art… Entre l’œuvre éphémère et son enregistrement, disparition et conservation, s’établit un dialogue qui peut être au cœur d’une nouvelle œuvre (Fireworks de Kenneth Anger, par exemple).
On (re)découvrira aussi des réalisateurs éphémères, auteurs d’un seul et unique film. Difficile d’expliquer ces œuvres isolées. Leur étrange beauté et la liberté de leurs formes tiennent à leur singularité. N’auraient-elles pas risqué ensuite de s’appauvrir en devenant système? Ainsi de La Nuit du chasseur de Charles Laughton, ou Les tueurs de la lune de miel de Leonard Kastle.
La fugacité de l’instant, le caractère éphémère de chaque moment de nos vies, la défaillance de nos mémoires, ce sont là autant de sujets dont les cinéastes se sont emparés, comme Théo Angelopoulos dans L’Éternité et un jour, ou Christopher Nolan dans Memento.

Le Royaume-Uni : hommage à Peter Greenaway

Art & Caméra est très honoré d’accueillir cet année le grand réalisateur britannique Peter Greenaway qui présentera en avant-première son nouveau film Goltzius and the Pelican Company, sur le graveur hollandais Hendrick Goltz dit Goltzius (1558 – 1617). C’est l’occasion de redécouvrir le travail de ce cinéaste majeur à travers une conférence et la projection de trois de ses œuvres, très liées à l’histoire de l’art : Le ventre de l’architecte, La ronde de nuit et son dernier film.

Goltzius and the Pelican Company de Peter Greenaway © Peter Greenaway

Films sur l’art, films d’artistes, films sur les historiens de l’art

Fidèle à notre vocation, nous souhaitons vous faire partager des œuvres stimulantes ayant pour sujet l’art ou les artistes. Nous projetons ainsi cette année Rubens d’Henri Storck et Paul Haesaerts, un des grands classiques des films sur l’art. Des conférences ou des tables rondes accompagnent de nombreuses séances.

Ciné-concerts

Histoire d’herbes flottantes de Yasujirō Ozu sera projeté sur une musique originale interprétée en direct par un duo de musiciens franco-britannique.
Les élèves et enseignants de l’École municipale de musique de Fontainebleau accompagneront le classique de Buster Keaton, Sherlock Jr.

Les prix

Le prix Art & Caméra a été créé en 2012 pour encourager la réalisation de films sur l’art et les artistes. Il récompense un projet de film sur l’art et bénéficie du parrainage de la Villa Médicis, qui offre au lauréat une aide à l’écriture du scénario, et du CNC, qui contribuera à la distribution du film une fois celui-ci réalisé. Sept projets ont été présélectionnés, que vous pouvez découvrir ici. Le jury, qui s’est réuni la semaine avant le Festival, a attribué à l’unanimité le prix à Arnaud Lambert pour Retour à Berlindocumentaire sur l’historien de l’art Jean-Michel Palmier.

A travers son prix Jeune Critique, Art & Caméra souhaite sensibiliser les jeunes à la diversité des formes d’expression cinématographiques. Le jury est composé de lycéens et d’étudiants de 1ère et 2ème années de la faculté du cinéma. Cette diversité de niveau des membres du jury a donné lieu, lors de la première édition, à d’enrichissants échanges de points de vue. La projection de chaque film, sept courts et moyen-métrages en rapport avec le thémè de l’éphémère, est suivie d’une discussion avec le réalisateur. Vous pouvez découvrir les impressions des membres du jury de l’année dernière ici. Le jury attribué le prix jeune critique à Stéphane Demoustier pour « Fille du calvaire« .