Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le Festival

Art & Caméra – la section cinéma du FHA

Art & Caméra, section cinématographique du Festival de l’histoire de l’art, a pour vocation de valoriser le cinéma en tant que médium artistique, de transmettre les savoirs de l’histoire de l’art par le biais du 7e art et d’établir un pont entre les historiens de l’art et le grand public.Art & Caméra propose de s’interroger sur la façon dont les cinéastes représentent l’art et écrivent ainsi, à leur manière, une histoire de l’art. En proposant une programmation autour des États-Unis et du thème, « Nature », Art & Caméra explore les différentes façons dont le thème a été traité par les cinéastes.

Gus Van Sant, Gerry, 2002 © MK2

Thème : Nature

La nature matière de l’œuvre cinématographique
Art & Caméra s’intéressera au travail des cinéastes qui utilisent la nature comme matière de leurs films tel Stan Brakhage, réalisateur américain de cinéma expérimental, qui fit s’imprimer des feuilles d’arbre ou des ailes de papillon sur de la pellicule 35 mm, ou Jürgen Reble qui laissa pendant un an une bobine au fond d’un étang pour la récupérer marquée par les traces des algues qui s’y étaient fixées.

La nature actrice de cinéma
Art & Caméra proposera une sélection d’œuvres de réalisateurs qui font de la nature, plus que le décor de l’action de leur film, un acteur à part entière. C’est le cas notamment de Terrence Malick, cinéaste d’une nature habitée, de Gus Van Sant qui filma le désert comme le troisième personnage de Gerry, d’Apichatpong Weerasethakul dont on peut dire qu’il a donné à la jungle thaïlandaise un rôle central dans la plupart de ses films, ou encore de Délivrance de John Boorman. Ce film sera projeté en présence du réalisateur.

La nature façonnée par le cinéma
Art & Caméra cherchera à mettre en lumière comment les dispositifs cinématographiques ont, film après film, construit notre façon d’observer la nature. Ainsi, les espaces de l’ouest américain sont aujourd’hui indissociables des travellings et plans séquences utilisés pour rendre compte de leur gigantisme dans les westerns. De la même façon, mais dans un tout autre genre, les ralentis, accélérations et gros plans des films scientifiques influencent notre façon de voir des phénomènes tels que la croissance des végétaux ou la transformation des paysages.

Frederick Wiseman, National Gallery, 2014 © Sophie Dulac

Pays invité : États-Unis

Hommage à Frederick Wiseman
Une rétrospective des films sur l’art de Frederick Wiseman nous rappellera comment, par son observation minutieuse et approfondie des institutions artistiques, ce réalisateur interroge les grands enjeux – politiques, économiques, sociaux, artistiques – de la création et de la diffusion des œuvres.

Cinéma et Art

Art & Caméra cherche à rendre compte des nombreux et incessants échanges existant entre le cinéma et les autres formes d’art, à montrer comment les cinéastes et les autres artistes s’inspirent réciproquement. Art & Caméra veut ainsi montrer comment une idée, une proposition formelle née, par exemple, dans les arts plastiques peut être adoptée et réinterprétée par le cinéma. À l’inverse, Art & Caméra étudie comment le cinéma a pu influencer d’autres pratiques artistiques.

Art & Caméra propose également de s’interroger sur la façon dont les cinéastes représentent l’art et écrivent à leur manière une histoire de l’art. Ainsi, pour cette 7e édition, Art & Caméra présente une grande variété de films sur l’art, œuvres de réalisateurs tels que Marie-Hélène Rebois, José Luis Lopez-Linares, Danièle Thompson, Vincent Marie, Peter Friedman. Les films programmés s’intéressent à tous les domaines artistiques : peinture, tableau vivant, photographie, musique, danse, etc.

Marie-Hélène Rebois, Dans les pas de Trisha Brown, 2016 © Vendredi Distribution

Prix Art & Caméra

Depuis 2012, Art & Caméra décerne le Prix Art & Caméra, prix d’aide à la création destiné à soutenir la réalisation d’un projet de film sur l’art. Il résulte de la volonté du FHA de donner un nouveau souffle à la création de films sur l’art et de promouvoir leurs réalisateurs, confrontés au tarissement des soutiens financiers. Cette initiative du FHA a pu voir le jour grâce au don de Monsieur Carlo Perrone et au soutien du CNC, de l’Académie de France à Rome-Villa Médicis et du Fresnoy – Studio national des arts contemporains.

pour en savoir plus :