Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le Festival

Le thème – Nature

Le Festival de l’histoire de l’art propose d’explorer le thème de la nature dans l’art, dans ses aspects les plus variés.

La notion de nature sera entendue dans son sens large, comme l’ensemble des êtres et des réalités qui environnent l’homme. Comme telle, la nature englobe une grande partie de l’activité scientifique, investit la pensée mythico-religieuse, stimule l’imaginaire et sert de référence à l’esthétique. À travers les médiums artistiques et les domaines de l’histoire de l’art les plus variés, sans restrictions chronologique ou spatiale, la nature sera interrogée autant comme inépuisable pourvoyeuse de formes à imiter que comme modèle d’activité créatrice. 

Fabrice Langlade, Monsieur, création in situ, forêt d’Allain, Lorraine, 2014 © D.R.

La nature en ordre

Fondement de la beauté et de la morale, victoire sur le chaos, la nature est très souvent perçue comme un grand système de signes à déchiffrer et suscite bien des interprétations. Glorifiée comme un ensemble parfaitement ordonné, elle peut néanmoins laisser surgir des exceptions qui confirment ou perturbent les certitudes.

La nature mise en scène

Le principe qui veut que l’art tire son excellence de son rapport à la nature a entraîné toutes sortes d’effets de trompe-l’œil, de dissimulation et d’illusion qui touchent parfois à l’artifice, ce qui se vérifie tant dans l’art des jardins que dans les spectacles optiques, sans parler des interventions et des appropriations opérées par des artistes contemporains, que ce soit in situ, sur un territoire privé ou au sein de leur atelier. Des jardins aux cabinets de curiosités, des représentations de la nature (natures mortes, paysages, allégories…) à l’art environnemental, de l’Arte Povera à l’EarthArt…, la mise en scène de la nature ouvre de nombreuses pistes de réflexion.

Caspar David Friedrich, L’Abbaye dans une forêt de chênes, 1809, Berlin, Alte Nationalgalerie © Google Art Project

La nature comme environnement

La nature est aussi un milieu, un habitat, une force active, un corps vivant à l’œuvre, dont des peintres, des graveurs, des photographes, des cinéastes et des performeurs ont montré qu’elle pouvait tour à tour être apaisante, consolatrice, généreuse, protectrice, merveilleuse, indifférente, terrifiante et cruelle.

Fontainebleau au prisme de la nature

La forêt de Fontainebleau, tôt (re)dessinée par les chasses du roi et envahie au XIXe siècle par les peintres, les photographes et les écrivains, offre un exemple rare d’un paysage largement construit par le monde de l’art — un paysage subjectif qui s’est imposé dans l’imaginaire collectif et impose encore aujourd’hui aux gestionnaires de la forêt d’en tenir compte.
La forêt de Fontainebleau, son château, ses décors, ses jardins et ses plantes seront revisités au cours de ces trois jours à l’aune de l’actualité de la recherche : depuis les dernières découvertes sur l’art rupestre bellifontain jusqu’aux aménagements actuels des jardins et à la gestion même de la forêt.

Les jardins à l’honneur

Historiens, archéologues, jardiniers, botanistes et paysagistes invitent à découvrir l’art des jardins, depuis ses plus extraordinaires exemples antiques jusqu’à ses formes les plus actuelles, entre mythes et réalité. Il sera question du concept du « Mur Végétal » de Patrick Blanc comme des jardins pittoresques, des réaménagements des jardins des Tuileries ou des fouilles archéologiques menées dans les jardins du Palais des Papes d’Avignon. Sous la forme d’une conversation, le paysagiste Louis Benech et l’historien des jardins Hervé Brunon s’entretiendront « de la douceur au jardin ».

Louis Benech, Square Nicolas Forestier, Paris XIIIe, 1900-1993 © Eric Sender

L’art et l’écologie

Les intervenants de tous horizons questionneront la pluralité des créations artistiques qui traitent de questions environnementales, en revenant sur leur histoire, leurs formes fétiches, leurs croyances. Qu’est-ce in fine que l’art écologique ? Comment redéfinit-il le rapport à la nature ? Quels sont ses combats ?

pour en savoir plus :