Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le Festival

Visites et spectacles

Le château de Fontainebleau est né de la forêt, de la nature (matériaux et site), et les souverains qui s’y sont succédé l’ont apprécié pour la chasse. Fontainebleau tire son nom d’une source et l’eau y est omniprésente. C’est cette histoire que l’équipe du Festival se propose de raconter au public, grâce à la participation de ses nombreux partenaires : artistes, plasticiens, marionnettistes, comédiens, musiciens, danseurs, conférenciers et étudiants en histoire de l’art. Une programmation culturelle qui permet à tous de découvrir l’histoire de l’art sous ses nombreux aspects, avec pour support le château et ses richesses, mais aussi les jardins et le parc qui l’entourent.

Le théâtre Impérial ©château de Fontainebleau-Thomas Garnier

Visites guidées

Des visites guidées permettront de découvrir le château et son histoire, son architecture et ses décors. Des visites guidées feront (re) découvrir le théâtre Impérial, le boudoir Turc de Marie-Antoinette et les Petits Appartements de Napoléon Ier, ainsi que des œuvres montrant le lien très fort entre le château et la nature. Les conservateurs du château partageront leur expertise sur leurs spécialités. Pour la première fois, le Festival s’associe au Muséum national d’histoire naturelle en organisant une visite à deux voix avec un conservateur. Les visiteurs croiseront également sur leur chemin des étudiants de l’École du Louvre et de l’université Paris – Sorbonne pour une opération de médiation originale à la découverte des lieux et œuvres phares du château et de la ville. 

A Milly-la-Forêt, les critiques d’art de l’AICA (Association Internationale des critiques d’art) présenteront le Cyclop, sculpture-architecture extraordinaire de Jean Tinguely. Un nouveau partenaire, le Conservatoire national des plantes aromatiques et médicinales, ouvre également ses portes le samedi 3 juin pour une journée de visites, ateliers…

Expositions

Des expositions sont organisées en rapport avec le FHA17 : au château, l’exposition « John James Audubon : Oiseaux du Nouveau Monde » présentera les planches d’Oiseaux d’Amérique conservées à la BNF. A l’Ecole des Mines, cartes et récits retraceront l’aventure du chemin de fer transcontinental aux Etats-Unis et des explorations scientifiques qui l’ont accompagnée. La Galerie ArtFontainebleau présentera l’artiste américain Reid Messelink, peintre en plein air fasciné par la forêt de Fontainebleau. A Avon, une exposition de poterie et une exposition de photographies de Philippe Levivier et Sophie Panaget seront visibles à la Maison dans la Vallée. Enfin, l’exposition « Charles Percier (1764-1838) Architecture et design entre deux révolutions » sera, le temps du Festival, ouverte gratuitement au public.

Concerts

À l’occasion de ces trois jours, la Nature et les États-Unis seront mis à l’honneur à travers une riche programmation musicale. Une série de concerts des élèves du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) et des anciens élèves des Écoles d’art américaines de Fontainebleau interpréteront des œuvres qui conduiront les visiteurs de jardins féériques en paysages américains, en passant par Broadway et la 52e rue de New-York. Le comité de jumelage de la ville de Fontainebleau propose au public de découvrir deux jeunes ensembles qui se produiront tout au long du week-end. Un brunch musical (jazz) est proposé le dimanche par la Petite voix du Festival.

Spectacles

Danse et littérature seront également présents. Pour la deuxième année consécutive, la Comédie-Française est partenaire du Festival. Deux comédiens sociétaires, Françoise Gillard et Christian Gonon, nous emmèneront au cœur de la littérature américaine, en nous offrant des lectures de deux auteurs majeurs du XIXe siècle : Emily Dickinson et Jack London (théâtre municipal). Au château, dans la galerie François Ier, les danseurs de « Collisions » lutteront en équilibre, entre attraction et répulsion. A Barbizon, le temps d’une lecture, Marie-Christine Barrault deviendra la muse des bois, accompagnée par la violoncelliste Virginie Constant. 

pour en savoir plus :