Festival de l'histoire de l'art
Ma sélection Proposez une intervention

Le Festival

L’UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS

« L’histoire des arts à l’école : le plaisir à l’œuvre »

Pour la dixième année consécutive, l’Université de printemps d’histoire des arts, inscrite au Plan national de formation du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et adossée au Festival de l’histoire de l’art, offre aux enseignants, personnels de l’éducation nationale et au grand public un moment de formation intellectuelle et pratique autour des arts et de leur histoire.

Il fallait pour cette dixième édition un thème symbolique et puissant, qui puisse représenter les enjeux de cet enseignement. Le choix a été fait de décliner le thème du Festival, « le plaisir », sous l’angle du « plaisir à l’œuvre ».

La thématique L’histoire des arts à l’école : le plaisir à l’œuvre permet d’interroger la nature du plaisir dans la relation esthétique et sa mobilisation au service des apprentissages dans le cadre de l’enseignement de l’histoire des arts. Le « plaisir à l’œuvre », est donc envisagé comme plaisir de la rencontre avec l’art, rencontre qui ouvre sur les vertus pédagogiques de la relation esthétique. Les interventions aborderont certaines des conditions nécessaires pour assurer la place du plaisir dans les apprentissages : il s’agira d’évoquer la capacité et la nécessité pour l’école, pour l’enseignement de l’histoire des arts, de susciter le désir de savoir et de comprendre.

Il sera donc question du plaisir de la rencontre des élèves avec l’œuvre et de celui de la pratique artistique ; du plaisir de l’accès aux connaissances, aux citations et aux emprunts. Le plaisir à l’école sera abordé à travers la littérature officielle et la place de l’élève dans une « école du regardeur », ainsi que dans des modalités pédagogiques engageant le projet personnel, la prise de parole sur l’art, à l’oral et dans les productions écrites.

L’artiste Gérard Garouste, membre de l’Académie des beaux-arts, en sera l’invité d’honneur lors de la conférence d’ouverture du vendredi 5 juin 2020.

Gérard Garouste, Le Maître Panetier et Le Maître Echanson, 2016, huile sur toile, 195×270 cm, dyptique (détail du Maître Echanson), Courtesy Galerie Templon, Paris-Bruxelles

Les ateliers de l’université de printemps

Les ateliers de l’université de printemps proposent des thèmes transversaux, avec des interventions conjointes de scientifiques, artistes et pédagogues et présentant à la fois de expériences pédagogiques et de travaux de recherche.

L’objectif des ateliers est de proposer aux enseignants des objets d’études abordables tout en leur apportant des méthodes diversifiées pour approcher les œuvres d’art et pour contribuer à une épistémologie de cet enseignement. Les ateliers permettent de traiter et débattre des questions pédagogiques touchant à la rencontre avec l’œuvre et au travail en partenariat avec les structures artistiques, culturelles et patrimoniales, pour ancrer l’histoire des arts au cœur du parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève.