Festival de l'histoire de l'art
Ma sélection Proposez une intervention

Le Festival

Pays invité – LE JAPON

A l’occasion de son 10e anniversaire, le Festival met pour la première fois à l’honneur un pays extra-occidental en invitant le Japon.

Le principe d’ouverture du champ de l’histoire de l’art à des pays invités assure l’ambition internationale du Festival et stimule les échanges entre chercheurs et conservateurs français et étrangers. Afin de marquer son dixième anniversaire, les organisateurs ont placé cette édition pour la première fois sous le signe d’une culture non-occidentale en invitant, grâce au soutien de la Fondation Ishibashi,  une cinquantaine de spécialistes (chercheurs, artistes) nippons et une vingtaine d’experts de la culture japonaise.

La collaboration entre les Français et les Japonais a aussi permis la réalisation de l’exposition « Art et diplomatie. Les œuvres japonaises du Château de Fontainebleau (1862-1864) ». L’exposition sera inaugurée durant le Festival, et présentera les conclusions d’études qui ont mené à la redécouverte de l’art japonais dans les réserves du Château de Fontainebleau. Ces objets proviennent d’un cadeau diplomatique offert à Napoléon III en 1862 et 1864.

 

Villa Kujoyama – vue extérieure bâtiment Kenryou GU

Conférences, tables, rondes, ateliers et films

La programmation s’articulera autour des axes de réflexion suivants :

les arts anciens

– l’artisanat, le design, la mode et le textile

– les cérémonies rituelles dont la cérémonie d’ouverture du Festival pour la cérémonie du thé

– l’architecture classique et moderne notamment par la présence d’un de nos partenaires : la villa Kujoyama

– l’histoire des jardins, le plaisir de contempler et de créer

– l’archéologie sera aussi présentée par le biais d’un cycle de cinéma dans la section cinéma

– les mangas

– Japonismes, plusieurs interventions de scientifiques y seront consacrées

– l’histoire culturelle transnationale 

– marges et contestations

– l’art contemporain avec la présence d’une oeuvre de Kengo Kuma.

 

Une riche programmation

Concomitamment, des moments festifs viendront rythmer le Festival : initiation à la calligraphie, participation à la cérémonie du thé, promenade dans une forêt de bonsaïs, animation autour des cerfs-volants, …

 


 

In 2020, the Festival extends a special welcomes to Japan, the first country to be invited from Asia. Thanks to the exceptional support of the Ishibashi Foundation, some forty Japanese art historians and artists will be present in Fontainebleau. Part of the delegation will also participate in activities organized on June 9 to 11 at the Maison de la Culture du Japon in Paris. Close collaboration with experts in Japan will enable numerous events, including dialogues between Japanese and French scholars, that facilitate the approach of various subjects such as archeology, ancient arts, architecture, design, the links between writing and images, the art of paper, circulation, relations with Asia, the post-war years, protest movements, contemporary art, manga, etc.

The collaboration between French and Japanese specialists has also resulted in the exhibition Japanese Art Objects from the Collection of the Château de Fontainebleau , inaugurated as part of the Festival, which will present the outcomes of an unprecedented study that led to the rediscovery of Japanese art objects including lacquers, screens, and kakemonos, forgotten in the reserves of the Château de Fontainebleau after being offered as diplomatic gifts to the Emperor Napoleon III in 1862 and 1864.