Festival de l'histoire de l'art
Ma sélection Proposez une intervention

Le Festival

Pays invité – LE JAPON

Chaque année, le Festival de l’histoire de l’art invite un pays à comparer ses méthodes de recherche et d’enseignement, sa politique muséale et sa gestion du patrimoine, avec celles de la France. C’est également l’occasion de présenter l’actualité de la recherche sur l’art de ces pays.
A l’occasion de son 10e anniversaire, le Festival met pour la première fois à l’honneur un pays extra-occidental en invitant le Japon.

Le principe d’ouverture du champ de l’histoire de l’art à des pays invités assure l’ambition internationale du Festival et stimule les échanges entre chercheurs et conservateurs français et étrangers. Afin de marquer son dixième anniversaire, les organisateurs ont placé cette édition pour la première fois sous le signe d’une culture non-occidentale en invitant une cinquantaine de spécialistes (chercheurs, artistes) nippons et une vingtaine d’experts de la culture japonaise.

Paravent japonais à six feuilles, papier peint sir fond d’or, peintre de l’école de Kano, château de Fontainebleau

Conférences, tables, rondes, ateliers et films

La programmation (qui, contrairement au thème du plaisir, ne fait pas l’objet d’un appel à communication – voir les appels en cours) s’articulera autour des axes de réflexion suivants :

les arts anciens

– l’artisanat, le design, la mode et le textile

– les cérémonies rituelles

– l’architecture classique et moderne

– l’histoire des jardins

– l’archéologie

– les mangas

– Japonismes

– l’histoire culturelle transnationale

– marges et contestations

– l’art contemporain

 

Une riche programmation

Les thèmes choisis orienteront non seulement certains sujets de conférences mais également la nature des événements et manifestations.
Outre le caractère historique des mangas, étroitement liés à la culture populaire japonaise, qui sera abordé lors de tables-rondes, il est envisagé de proposer à des artistes une résidence.
L’idée serait d’exposer les œuvres, une fois réalisées, sur les grilles du Château.
Un atelier sera aussi mis en place en direction du jeune public.

Concomitamment, des moments festifs viendront rythmer le Festival : initiation à la calligraphie, participation à la cérémonie du thé, promenade dans une forêt de bonzaï, animation autour des cerfs-volants, …