Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Conférence à deux voix : le cinéma matérialiste persistant de Guy Sherwin ; l’enregistrement filmique de la performance : un paradoxe d’une pratique artistique éphémère

01/06/2013 - 16h50 à 17h55 Cinéma Ermitage - Salle 1 (144 places)

Comment garder une trace d’une œuvre éphémère ? Comment enregistrer une action fugace ? Venant compléter l’usage de la photographie, l’enregistrement filmique est utilisé par les artistes de la performance dès le début des années 1960. Mais très rapidement l’œuvre créée par la caméra s’affranchit de sa fonction documentaire pour acquérir une autonomie artistique.

Le cinéaste anglais Guy Sherwin a réalisé depuis les années 1970 une cinquantaine de films expérimentaux. Sa pratique artistique s’est aussi déployée dans des performances pour lesquelles Sherwin réemploie ses films et met en perspective sa propre image.

Conférences à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :