Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

En présence d’un clown

30/05/2015 - 15h50 à 17h50 Cinéma Ermitage - Salle 3 (195 places)

d’Ingmar Bergman

Suède, Norvège/1997/118’/VOSTF

Avec Börje Ahlstedt, Marie Richardson, Erland Josephson

En Présence d’un clown est l’avant-dernier film d’Ingmar Bergman et l’adaptation cinématographique de sa propre pièce, S’agite et se pavane, publiée en 1993. Bergman ne monta jamais la pièce lui-même mais la filma pour la télévision suédoise quelques années plus tard, en 1998.

Octobre 1925. L’ingénieur Carl Åkerblom, fervent admirateur de Schubert, est interné à l’asile psychiatrique d’Uppsala, au Nord de Stockholm. Depuis sa chambre, il nourrit le projet révolutionnaire d’inventer le cinéma parlant. Avec l’aide du professeur Osvald Vogler, Åkerblom s’improvise metteur en scène d’une histoire d’amour relatant les derniers jours de Schubert.

Très tôt, le jeune Bergman dit de chacun de ses films qu’il était le dernier. Alors octogénaire, il présenta ce film magistral à la suite d’une production déjà considérable. Comme l’explique Jean Narboni, célèbre critique de cinéma, En Présence d’un clown est peut-être l’un des films les plus aboutis de son auteur. Les scènes oscillent entre théâtre, cinéma, improvisation, récit, dans un équilibre éblouissant. Le cinéma parlant se matérialise sous nos yeux lorsque les protagonistes donnent une voix à des personnages muets en utilisant un microphone. L’image translucide se trouve alors portée par des voix, animant Schubert et la comtesse Mitzi, célèbre prostituée viennoise folle d’amour pour le peintre et qui se suicida en 1908. Ce film dans le film, remarquable mise en abyme du cinéma, contribue à faire d’En présence d’un clown l’un « des plus grands films de Bergman, un chef-d’œuvre » (Michel Ciment).

Projections à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :