Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Le Paysage bellifontain face à la modernité picturale

02/06/2017 - 11h30 à 12h0003/06/2017 - 10h00 à 10h30 Mairie de Fontainebleau

Dès les années 1820, une génération de peintres se réunit régulièrement à Barbizon pour peindre la forêt de Fontainebleau et la plaine de Chailly. Ce nouveau centre d’intérêt s’explique par la nouvelle industrialisation qui entraîne chez certains artistes le besoin d’un retour aux sources, loin de la ville et des progrès techniques. Entre modernité et tradition, ils défient le paysage recomposé historique exigé par l’Académie pour peindre de véritables « portraits » de la nature proposant ainsi un nouveau regard sur celle-ci. Pendant près de 50 ans, des peintres tels que Théodore Rousseau, Charles Daubigny ou encore Jean-François Millet s’installent devant ces paysages, créent leur réputation jusqu’à être reconnus comme une « école ». Après eux, d’autres artistes viennent exercer et perfectionner leur art du paysage dans cette contrée. Ce fût le cas de Joseph-Félix Bouchor (1853-1937) pour lequel cet exercice a été très important dans sa carrière d’artiste, plus particulièrement lorsque celui-ci est nommé peintre de l’armée pendant la Grande Guerre. A l’inverse de la nature sauvage des forêts, il montre les paysages dévastés par les hommes et les machines lors de la Première Guerre mondiale.

Visites guidées à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :