Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Les premiers Tsiganes en France et le renouvellement de l’iconographie du voyage et de la migration, 1420-1520

03/06/2012 - 13h30 à 14h30 Mairie de Fontainebleau - Salon d'Honneur (80 places)

Le premier passage des Tsiganes attesté en France date de 1419. A la
différence des autres étrangers qui traversaient la France au XVe siècle
en petits groupes de quelques individus, les Tsiganes voyagent en troupe
composée de plus de cent personnes. Ils ne passent donc pas inaperçus.

La relation à l’Autre est nouvelle: ce n’est plus une élite de voyageurs
occidentaux qui découvre des peuples étrangers aux confins du monde
connu ou imaginé, ce sont les étrangers eux-mêmes qui se présentent aux
Occidentaux. L’arrivée des Tsiganes bouleverse cette vision. Dans ce XVe
siècle qui est connu pour son goût pour l’exotisme, les passages
récurrents de ces nomades est une aubaine.

Si dans les textes ils portent parfois le nom de Sarrasins, Indiens,
« Boemians » ou Païens, les voyageurs sont le plus souvent nommés
Égyptiens ou venant du pays de Petite-Égypte.

Dans les arts visuels, la présence de ces étrangers dans les scènes
bibliques se déroulant en Égypte ou mettant en scène des Égyptiens est
attestée par un grand nombre d’images. Ainsi l’histoire de Joseph ou la
Fuite en Égypte sont parfois affublés de détails empruntés au monde
tsigane. Cependant, des femmes et des hommes groupés autour de Moïse au
moment de la libération du peuple hébreu portent parfois les turbans et
autres accessoires tsiganes. Les peintres, ont-ils voulu faire allusion
à l' »ancienne » identité égyptienne de Moïse ou à l’idée de l’errance, de
la migration du peuple juif dont les campements tsiganes du XVe siècle
auraient servi de modèles ?

Conférences à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :