Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Les seuils de la patrimonialisation. Table ronde proposée par le Centre allemand d’histoire de l’art

02/06/2012 - 10h00 à 12h00 MINES ParisTech - Salle 108, Bat I (60 places)

À partir de quel moment un monument peut-il être considéré comme tel ? Combien de temps doit-on attendre avant de porter un jugement de valeur qui fera autorité ? Et qui décide, à partir de quel moment un édifice peut être déclaré digne d’être protégé par la loi ?
La table ronde organisée par le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris pose la question de la détermination des limites temporelles de la patrimonialisation, un sujet qui fait débat continu en Allemagne. Les limites temporelles peuvent se définir à travers une distance minimum (30 ans en Allemagne) ou alors à travers la catégorie de « l’époque close » (abgeschlossene Kulturepoche), comme on l’a vu après la chute de la RDA, quand tous les bâtiments de l’Allemagne de l’Est, du jour au lendemain, se transformaient en témoins d’histoire. L’Allemagne entière est actuellement le lieu d’âpres débats sur l’architecture et l’urbanisme de la modernité d’après guerre (Nachkriegsmoderne).
La table ronde, dont les orateurs ont été réunis par Gabi Dolff-Bonekämper (TU Berlin) et qui sera modérée par Jean-Baptiste Minnaert (Tours) rassemblera des spécialistes français et allemands issus de différents domaines du champ du patrimoine. Biagia Bongiorno, du service des monuments historiques de Hambourg, nous parlera, en s’appuyant sur l’exemple de son activité, de la façon dont sont considérés les édifices d’après guerre à Hambourg. Matthias Noell (Kunsthochschule Halle, Burg Giebichenstein), qui a beaucoup travaillé sur l’histoire de l’inventorisation en Europe, s’attachera à historiciser la question de la patrimonialisation et développera en outre quelques exemples d’actualité en Allemagne de l’Est. Jean Michel Leniaud (École des Chartes und EHESS), spécialiste reconnu de la patrimonialisation au XIXème siècle, apportera un point de vue français dans le débat, la France étant le théâtre de questionnements voisins de ceux qui agitent l’Allemagne, notamment en ce qui concerne les grands ensembles modernes.

Tables rondes à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :