Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Les voyages en Égypte des photographes Pierre de Fenoyl et Keichi Tahara, sur les traces des premiers opérateurs itinérants

03/06/2012 - 17h30 à 18h30 L’Âne Vert Théâtre

Très tôt, la photographie est utilisée par les voyageurs qui se rendent en Orient, afin de fixer les apparences des monuments les plus anciens, se mettant ainsi au service des archéologues et permettant à leurs contemporains de contempler des sites éloignés. Les adeptes du nouveau médium se rendent par exemple en Égypte où ils font l’épreuve des jeux d’ombre et de lumière, subtilement modulés par les volumes complexes de l’architecture.

Lorsque des praticiens de la seconde moitié du vingtième siècle ‒ tels que Pierre de Fenoyl ou Keichi Tahara ‒ entreprennent un voyage en Égypte, ils choisissent de se tourner vers le berceau de l’humanité, mais surtout de revenir aux origines mêmes de la photographie. Il s’agit pour eux d’une forme de voyage initiatique. Ce pèlerinage sur des lieux de mémoire, qui ont fasciné les premiers opérateurs, permet à leurs héritiers d’aujourd’hui de se ressourcer au fondement même de leur art, dans la relation essentielle qu’il entretient avec la lumière et avec le temps.

Conférences à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :