Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

L’usage de la vidéo dans le voyage initiatique : du nomadisme alternatif à la quête de l’exotisme et du syncrétisme

01/06/2012 - 17h30 à 18h30 Château de Fontainebleau - Salle du Jardin anglais (30 places)

La communication met en résonance deux types de pratiques artistiques impliquant le médium vidéo en tant qu’agent nécessaire à l’accomplissement du voyage initiatique. Dans une optique comparative, il s’agira de mettre en évidence les points de convergence et les dissemblances afin d’interroger l’héritage d’un certain nombre de thèmes véhiculés par le voyage initiatique : le nomadisme, l’expérience, le vécu du déplacement, la culture des rencontres, les sensations, l’imprégnation des sites visités mais aussi la dimension philosophique et symbolique du voyage.

Le premier regard interroge la mobilité en tant qu’oeuvre dans le contexte des années 1970  avec le cas du Collectif Ant Farm constitué des artistes Chip Lord, Doug Michels, Curtis Schreier.

En marge des images stéréotypées que le nomadisme des années 1970 généralise (vie en communauté, quête de liberté, utilisation de psychotropes…), le collectif a su produire un nouveau mode de création dont l’innovation principale réside dans la conception du véhicule avec lequel Ant Farm se déplace à travers les États-Unis. Le Media Van-Ice 9 était entièrement pensé et réalisé par le collectif : équipé de matériel vidéo et d’une texture gonflable, ce « théâtre vidéo mobile » permettait ainsi d’œuvrer en voyage, de pratiquer le déplacement à la manière d’une expérience artistique afin de produire un récit en mouvement. Le second regard envisage des conceptions et des utilisations du médium vidéographique engageant une expérience initiatique étendue à l’ensemble du processus artistique. Réalisées dans les années 1980 et 1990, les œuvres de Bill Viola et de Robert Cahen…

Néanmoins, au niveau de la réception, ce type d’œuvres ne vise pas à se substituer au voyage lui-même. Les sensations sont transposées au sein des œuvres audiovisuelles notamment à l’aide des temporalités altérées inscrites dans un temps cyclique…

Bibliographie

Ant Farm, Automerica: a trip down U.S. highways from war II to the future, New York, E.P. Dutton, 1976.
Anne Dulphy, Yves Léonard et Marie-Anne Matard-Bonucci, Intellectuels, artistes et militants : le voyage comme expérience à l’étranger, Bruxelles, PIE‐Peter Lang, 2009.
Constance Lewallen et Steve Seid, Ant farm 1968-1978, Los Angeles, University of California Press, 2004.
Rodolphe Christin, L’imaginaire voyageur ou l’expérience esthétique, Paris, Montréal, L’Harmattan, 2000.
Sandra Lischi, The Sight of Time: films and Videos by Robert Cahen (1991), Piza, Edizioni ets, 1997.
Bill Viola, Reasons for knocking at an empty house writings 1973-1994, Cambridge, Massachusetts, MIT press, Londres, Anthony d’Offay Gallery, 1995.
Bill Viola : Hatsu-Yume first dream, Tokyo, Mori Art Museum, Nissha printing, 2006.

 

Caroline Tron‐Carroz est Docteure en histoire de l’art, ATER à l’Université François‐Rabelais de Tours. Ses recherches portent sur l’objet télévision et sur la nature de son entrée dans le champ artistique, mais aussi sur l’art des collectifs vidéo des années soixante‐dix et en particulier le collectif Ant Farm.
Tiphaine Larroque est Docteure en histoire de l’art, ATER à l’Université de Strasbourg. Ses recherches portent notamment sur le voyage en tant que matériau conceptuel, les notions de syncrétisme et d’altérité ainsi que sur le documentaire et la fiction au sein des images en mouvement.

Débats à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :