Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Un tour de France au XVIIe siècle : les dessins d’Étienne Martellange et les dessins de Joachim Duviert au département des Estampes de la Bibliothèque nationale

01/06/2012 - 17h00 à 18h30 MINES ParisTech - Salle 301, Bat P (50 places)

Étienne Martellange fut l’architecte le plus actif de la Compagnie de Jésus en France au XVIIe siècle. Nommé par les Supérieurs de l’Ordre comme visiteur des provinces de Lyon, de Champagne et de France, il sillonna le royaume au gré des chantiers des maisons et des églises jésuites qui s’y ouvrirent. Architecte-itinérant, il passa ainsi sa vie à parcourir les routes terrestres et fluviales du royaume. Ses déplacements lui permirent de voyager au cœur de la France durant le premier quart du XVIIe siècle et d’en découvrir le patrimoine monumental. À chacune de ses étapes, Étienne Martellange – curieux, admirateur de l’architecture médiévale et infatigable dessinateur – releva avec minutie et sensibilité les villes, églises, châteaux, édifices civils etc., dont il appréciait la beauté.

En outre, amenés par leur fondateur, Ignace de Loyola, à « chercher et trouver Dieu en toute chose », les Jésuites firent de leurs missions l’opportunité de servir la grandeur de Dieu. Le voyage, sa solitude, la découverte du monde et la rencontre avec autrui, devinrent les moyens de parvenir à l’union divine et de répondre à l’exhortation d’Ignace : « être contemplatif dans l’action ».

Le Cabinet des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France conserve un recueil de cent soixante-quatorze Vues de villes, de bourgs, d’abbayes, de châteaux et autres endroits particuliers de France réalisées par Étienne Martellange entre 1603 et 1637 qui témoigne de ses voyages. Cet ensemble exceptionnel, tant du point de vue de la quantité des dessins que de l’exécution, est peu connu. Hormis les travaux d’Henri Bouchot et d’Yvan Christ, ces œuvres n’ont jamais fait l’objet d’une étude systématique. Pourtant, ces dessins méritent qu’on leur prête attention. Dessin personnel, support de travail, ce recueil est une source documentaire précieuse pour la reconstitution de la carrière de cet architecte jésuite ainsi que pour l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme des villes françaises à l’époque moderne. Ils offrent un visage méconnu de la France de la première moitié du XVIIe siècle. Certains sont les plus anciennes vues que l’on connaisse des monuments copiés d’après nature par Martellange, d’autres sont le rare témoignage de monuments aujourd’hui disparus ou partiellement détruits, telle l’abbaye de Cluny, la Sainte-Chapelle de Bourges ou  la rotonde des Valois dans l’abbaye de Saint-Denis.

Cette présentation proposera une incursion au cœur de l’activité quotidienne de cet architecte jésuite itinérant. La sélection des plus beaux dessins exécutés par Martellange permettra de retracer étape par étapes les déplacements qu’il effectua tout au long de sa carrière. Ce voyage dans l’espace et dans le temps sera également l’opportunité d’amener le public à découvrir le visage oublié de la France du XVIIe siècle.

 

Bibliographie :

CHARVET (L.), Étienne Martellange (1568-1641), Lyon, Ed. Glairon-Mondet, 1874 ; BOUCHOT (H.), « Notice sur la vie et les travaux d’Étienne Martellange », Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, t. XLVII, 1889, pp. 2-52 ; MOISY (P.), Les églises de l’ancienne Assistance de France, Rome, Ed. Institutum Historicum, 1958 ; MOISY (P.), « Portrait de Martellange », ARSI, vol. XXI, 1952, pp. 282-299 ; Y. CHRIST, « La France monumentale vue par un Jésuite français du XVIIe siècle : Martellange », Médecine de France, n°159, 1965, pp. 17-32 ; FEUILLARD (N.), Étienne Martellange : la carrière d’un architecte jésuite, DEA sous la direction de Mr. Cl. Mignot, Université Paris-IV, 2002-2003 ; SENARD (A.), Un « visiteur » de l’Ordre à travers la France : Étienne Martellange et l’architecture jésuite au XVIIe siècle, thèse de doctorat en cous sous la co-direction des professeurs P. Julien et Cl. Mignot ; SENARD (A.), « Étienne Martellange : un architecte de la Compagnie de Jésus en France au XVIIe siècle », La arquitectura jesuitica, Actes du colloque tenu à l’Université de Saragosse du 9 au 11 décembre 2010, Saragosse, Ed. Institucion Fernando el Catolico, à paraître.

Débats à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :