Festival de l'histoire de l'art
Proposez une intervention

Le programme du festival

Voyage sur la Grande Île, entre apprentissage et enseignement : les lauréats du Prix de Madagascar de 1913 à 1940

03/06/2012 - 17h00 à 18h00 Château de Fontainebleau - Salle de la Cour d'Honneur (20 places)

Au début du vingtième siècle, la ligne d’horizon des artistes français s’étend jusqu’aux frontières des colonies. Le goût pour l’exotisme et le besoin pressant de ressourcer un art académique essoufflé incite les peintres et sculpteurs à partir explorer les territoires d’outre-mer. La Société Coloniale des Artistes Français, fondée en 1912 par Louis Dumoulin, leur offre cette opportunité en créant des Prix  dont la récompense consiste en un séjour dans les colonies. Ainsi, une vingtaine d’artistes, peintres et sculpteurs, se succèdent à Madagascar entre 1913 et 1947, accréditant le succès de l’entreprise de la SCAF. Très vite d’ailleurs les gouverneurs généraux, à qui il incombe de subvenir aux besoins des lauréats, vont trouver un intérêt à leur présence en les impliquant dans l’éducation artistique des malgaches.

En devenant les professeurs de l’Ecole des Beaux-arts de Tananarive, les lauréats du Prix de Madagascar apparaissent comme les véritables acteurs d’un échange artistique, comme autant de ponts entre la culture française et malgache.

Cette présentation sera l’occasion de s’interroger sur l’identité de ces artistes, ainsi que sur leurs motivations au voyage, sans pour autant négliger les conséquences de leurs enseignements dans la définition de l’art malgache moderne.

Bibliographie indicative

Andrianetrazafy H., La peinture malgache, des origines à nos jours, Antananarivo, Foi et Justice, 1991.

Bonnet A, L’éducation artistique en France : du modèle académique et scolaire aux pratiques actuelles XVIII-XIX, PUR Rennes 2010.

Delélée-Desloges, Madagascar et dépendances : exposition Coloniale Internationale de Paris, Société d’édition géographique, maritime et coloniale, Paris, 1931.

Richemond S., Le salon des artistes coloniaux, dictionnaire des sculpteurs, éditions de l’Amateur, Paris, 2003.

Thornton L., Les Africanistes, peintres voyageurs. ACR Edition, 1990.

Encyclopédie coloniale et maritime, 1947

Catalogue d’exposition du Salon de la Société coloniale des artistes français de 1924. Société française d’imprimerie, Paris, 1924

Bulletin officiel de la direction de l’enseignement, Tananarive, janvier-juin 1929.

La Dépêche de Madagascar, Tananarive, 24 février 1937

CARAN, fond de l’ENSBA, AJ52-351

ANOM, 5(2)D, dossier D21 : création de l’école des Beaux Arts

ANOM, Fond Ministériel, commission Guernut : L’art et l’artisanat malgaches.

Conférences à découvrir également :

À voir aussi dans ce lieu :